Bastogne
Entrez un sous-titre ici

Le Mardasson


Le mémorial du Mardasson (communément appelé le Mardasson) est un monument élevé sur la colline du Mardasson, à quelque deux kilomètres au nord-est de Bastogne, dans la province de Luxembourg (Région wallonne de Belgique). Inauguré en 1950, il témoigne de la reconnaissance de la population belge aux soldats américains qui, durant l'hiver 1944-1945, donnèrent leur vie lors de la bataille des Ardennes pour contrer la dernière offensive allemande de la Seconde Guerre mondiale.

Monument de la 10ème division blindée

Entrez un sous-titre ici

La 10ème division blindée américaine est arrivée au soir du 8 décembre 1944. La Colonel William.L Roberts a déployé le groupe en 3 équipes. Aprés avoir retadé l'avance initiale allemande, les restes de son groupe ont rejoint la 101ème Airborne jusqu' à la fin du siége. Ces actes de bravoure au combat ont valu au la citation présidentielle

Monument Ernest GLESSENER

Entrez un sous-titre ici

Premier GI tué aprés avoir détruit un tank allemand le 10 Septembre 1944

Place McAulliffe

Entrez un sous-titre ici

le commandement actif de la 101e division et des troupes attachées revint à McAuliffe.

À Bastogne, les troupes allemandes, supérieures en nombre, faisaient le siège de la 101e division. Le général Heinrich Freiherr von Lüttwitz demanda rapidement la reddition des Américains. McAuliffe renvoya à Lüttwitz sa fameuse réplique «Nuts !». La 101e division parvint à repousser les assauts allemands jusqu'à l'arrivée des renforts de la 4e division d'infanterie.

Pour ses faits de guerre à Bastogne, McAuliffe fut récompensé de la Distinguished Service Cross, remise par le général Patton le 30 décembre 1944, suivie plus tard par la Distinguished Service Medal.

L' aigle hurleur de la 101ème Airborne

L'ambassadeur des États-Unis, Sam Fox et le bourgmestre de Bastogne, Philippe Collard, ont inauguré le 26 septembre 2008, à l'entrée du Mardasson, une sculpture dédiée à la 101e Airborne Division et à toutes les unités encerclées à Bastogne du 21 au 26 décembre 1944.

Monument Easy Company

101ème Airborne

A l'entrée du 'Bois Jacques' fut érigé en 2004 un monument aux parachutistes américains de la 'Easy Company' : ils y campèrent durant un mois d'hiver rigoureux, dans des conditions de vie particulièrement éprouvantes, avant de donner l'assaut à Foy. Pour que le souvenir ne s'efface pas...

Bois Jacques


Foy est occupé par les troupes allemandes que les troupes américaines, installées dans le Bois Jacques, empêchent d'avancer sur Bastogne. La 101 division aéroportée américaine (la Easy Company) donne l'assaut en janvier 1945 et chasse les allemands de Foy. Les pertes humaines dans les deux camps sont considérables. Des traces de cette bataille sont encore visibles, aussi bien sur certaines maisons de Foy que dans le bois Jacques ou de "trous de souris" ou "trous d'homme" (appelé aussi Fox Hole en Anglais) ont survécu au temps.

Page en construction